Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

24 mai 2013

le premier juin tous au Cros de Cagnes

le premier juin tous au Cros de Cagnes par Donec




Bonjour à tous,
Nombre de correspondants m’interrogent sur ce qu’ils pourront faire le samedi 1er juin. Je m’en suis ouvert auprès d’un ami, commandant une Frégate anti sous-marine.
Ma question le surprit. : « Samedi 1er juin faite comme mon équipage et moi,  soyez sur le port du Cros de Cagnes qui fête les deux cents ans de son existence».


Je prenais langue immédiatement avec les autorités communales concernées.
Dès l’aube du samedi 1er juin le port du Cros effectuera un bon en arrière de 200 ans pour se retrouver à l’époque où la vie était belle et les gens heureux.  C’est en provençal que les paysans des Vespins, les pêcheurs du Cros de Cagnes, de Nice ou d’Antibes s’interpelleront joyeusement. C’est avec un plaisir teinté de nostalgie que tout au long du jour seront évoqués le travail des pêcheurs, des remmailleuses de filets, des charpentiers constructeurs de pointus. Toutes ces scénettes de la vie passées dignes de Pagnol,  pour anachroniques qu’elles paraissent, ne pourront que bouleverser les utilisateurs d’I. Phone que nous sommes devenus.
En début d’après midi,  moment de spiritualité intense, nous conduirons la Vierge du port  à la chapelle Saint Pierre, accompagné de mille pointus au son des trompes de toutes les vedettes de sauvetage disponibles. La statue, débarquée par des pêcheurs sera heureusement bénie par le père Astre.


La patrie ne sera pas oubliée pour autant et chacun se recueillera un instant en présence d’une garde d’honneur de la Frégate Dupleix au monument commémorant l’hasardeuse expédition des Dardanelles.
A 20 heures, ce sera la dégustation du « pan bagnat ». Il ne s’agit pas de ces éponges graisseuses ornées de tomates hollandaises, de miettes de thon douteuses et de salade anémiques qu’affectionnent les festivaliers de Cannes. Ici l’huile est d’olives amoureusement pressées, de farine moulue à Saint Laurent du Var et de tomates cueillies du matin aux Vespins. La recette suivie fut édictée en 1462 par René 1er d’Anjou et transmise de mère en fille  jusqu’à aujourd’hui.
A 22h32 après une démonstration de ski nautique et l’embrasement du port aura lieu l’ultime spectacle de la journée : une éclipse totale de lune offerte par la commune libre. A l’origine une éclipse totale du soleil était programmée à 12h42 mais devant l’opposition de l’aviation civile et de l’aéroport de Nice l’heure de l’évènement à été déplacée.
Encore une journée qui façonnera l’imaginaire des générations à venir.
Le ciel vous tienne en joie et à la semaine prochaine

Donec

Aucun commentaire: