Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

12 mars 2013

La bataille des Caps de Virginie Yorktown USA Chesapeake Thomas Grave De Grasse Washington Rochambeau La Fayette American Revolutionary War


La bataille des caps de Virginie


1981 la Poste Navale mettait en service une flamme illustrée évoquant le bicentenaire de la Victoire de la bataille des caps de Virginie et de la Victoire de Yorktown. 
Ce fût l'une des rares défaites de la marine anglaise au 18e siècle.




La bataille de la baie de Chesapeake, aussi connue sous le nom de bataille des caps de Virginie, est une bataille cruciale de la guerre d'indépendance des États-Unis qui eut lieu près de l'embouchure de la baie de Chesapeake le 5 septembre 1781 entre la flotte du contre-amiral britannique Thomas Graves et celle du contre-amiral François Joseph Paul de Grasse. 



Les Français à gauche, les Anglais à droite  à la bataille de Chesapeake  Chesapeake Yorktown 1781; la flotte anglaise fuit ne laissant aux troupes à terre d'autres solutions que de se rendre 




La précision du tir français endommage suffisamment six vaisseaux britanniques pour forcer Graves à rompre le combat et à s’esquiver. Avec la bataille de Grand Port (1810), elle est l'une des rares défaites de la Royal Navy aux 18e et 19e siècles.



La victoire de la flotte française empêche la Royal Navy de secourir les forces du général Charles Cornwallis à Yorktown. Elle évite également toute interférence avec les renforts et provisions envoyés depuis Newport et les Antilles françaises aux armées coalisées de George Washington, Rochambeau et La Fayette. 





Cette bataille amène ainsi la chute de Yorktown, puis l'indépendance des États-Unis. Par cette victoire, la France a pu récupérer certaines de ses colonies perdues en 1763 dont Sainte-Lucie et Tobago.

Aucun commentaire: