Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 mars 2013

Frégate Latouche-Tréville


Opération SERVAL frégate Latouche Tréville

Merci à Joël Moreau et à la section Ile de France



Marine nationale

Le BPC Dixmude (bâtiment de projection et de commandement) est arrivé lundi 28 janvier à Dakar. Il avait appareillé de Toulon lundi 21 avec les éléments d'un GTIA... C'est la première fois qu'un BPC transportait hommes et matériels vers une opération. Il est depuis rentré à Toulon début février.

Le roulier MN Eider de la compagnie Maritime nantaise, a débarqué à Dakar 250 véhicules et une centaine de conteneurs pour le bataillon logistique terrestre. Puis a enchaîné avec une nouvelle rotation pour acheminer du fret aux forces. Ces affrètements se poursuivent régulièrement pour acheminer du matériel pour l'opération Serval. On signale l'arrivée d'un autre cargo à Dakar (Louise Russ), escorté par la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville.

La Marine arme également les avions de reconnaissance et de surveillance Atlantique 2, basés à Dakar.


Source  :

http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2013/01/16/mali-le-point-sur-les-effectifs-francais-de-l-operation-serv.html


Il est 0800Z, le soleil n’est pas encore complètement levé. Un convoi impressionnant se présente à l’entrée du port de Dakar. Il s’agit d’un imposant cargo roulier affrété par les armées, le Louise Russ, escorté par la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville.





Le matériel transporté par ce convoi est précieux. Il est destiné aux forces françaises engagées au Mali dans le cadre de l’opération Serval et pour lesquelles Dakar constitue un carrefour logistique de choix.

L’escorte aura duré plusieurs jours à vitesse élevée. Un défi logistique et humain que les armées ont su relever pour assurer les flux depuis la France jusqu’au Sénégal.


Après plusieurs jours de navigation sous escorte, le convoi est désormais arrivé à bon port. C’est sous la protection de la frégate brestoise que le matériel a été acheminé jusqu’aux terres africaines, avant d’être convoyé vers la zone d’opération.

Aucun commentaire: