Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

18 mars 2013

L'Ecole du commissariat de la Marine quitte Brest pour Aix en Provence



Dissolution de l'école des Officiers du commissariat de la Marine






L’EOCM a formé chaque année jusqu’à 50 élèves officiers : les commissaires et les officiers du corps technique et administratif de la marine (OCTAM) évidemment, mais également les volontaires officiers aspirants commissaires navigants et ceux de la branche « état-major », les officiers sous contrat court commissaire de la Marine, les aspirants commissaires polytechniciens et enfin les officiers spécialisés de la Marine pour les enseignements de la spécialité « administration ».




C’est une page importante de leur histoire qui se tourne pour tous les commissaires et les OCTAM qui ont été formés au sein de cette école, ainsi que pour leurs aînés qui ont connu le Groupe des écoles du commissariat de la Marine, précédé par l’Ecole du commissariat de la Marine pour les élèves commissaires et l’Ecole d’administration de la marine pour les OCTAM.




Créée par le décret impérial du 7 octobre 1863 à Brest, sous la forme d’un « cours » avant d’être érigée en « Ecole » en 1910, l’Ecole du Commissariat de la Marine se prévalait déjà d’une longue histoire qui, dès Louis XIV, avait conduit la Marine à mettre en place une formation spécifique pour ses administrateurs.



 Ce décret avait été promulgué à l’initiative du ministre de la Marine Chasseloup-Laubat, dont le patronyme a d’ailleurs été décerné à la dernière promotion d’élèves commissaires de la Marine en septembre 2012, en hommage à cette école vieille de 150 ans. Dès la fin de la première guerre mondiale, Georges Leygues, alors ministre de la Marine, avait compris l’importance et la nécessité de recruter parmi les fonctionnaires civils des services de son Ministère un autre corps d’administration dont la compétence et l’efficacité pourraient s’appuyer sur une formation solide. L’Ecole d’Administration de la Marine à Rochefort, puis à Cherbourg, a ainsi formé les OCTAM, les officiers du Service des essences des armées, les officiers d’administration du Service de santé des armées, les officiers spécialisés de la marine branche « administration ».
 




Un grand nombre d’anciens élèves, réservistes, exercent, dans le cadre d’une deuxième carrière, des fonctions importantes tant au sein de la société civile que dans la sphère publique.





La formation future à l’Ecole des commissaires des armées préservera un fort ancrage d’armée : les commissaires ayant choisi l’option Marine continueront à effectuer la moitié de leur scolarité à l’Ecole navale et effectueront le stage d'application à la mer à bord d'un bâtiment de projection et de commandement, puis servirons plusieurs années à la mer. 






Cette formation et le service à la mer sont essentiels pour continuer à disposer d’experts de la mer, du soutien naval et surtout du droit de la mer, mais également pour les préparer à combattre au sein de des équipages de la Marine.



L’Ecole d’administration de la marine a quant à elle été créée en 1919 à Rochefort 
à l'initiative du ministre de la marine Georges Leygues puis transférée à Cherbourg en 1927.




Elle forme les Officiers d'administation de la Marine (OA) devenus en 1976 les officiers du Corps technique et administratif de la marine (OCTAM)


Depuis 2005, cette Ecole d'officiers de la Marine Nationale est implantée sur le site de Lanvéoc Poulmic, dans la presqu'île de Crozon, face à Brest au sein de l'Ecole des Officiers du Commissariat de la Marine (EOCM) et aux côtés de l'Ecole navale.







La gestion au service du soutien opérationnel des forces.


Résolument polyvalente et professionnelle, la formation à l'École d'Administration de la Marine (EAM) avait pour objectif de préparer les élèves- officiers du corps technique et administratif de la marine à leurs futures fonctions d'officiers de la Marine, spécialistes de l'administration et du soutien des forces navales.



L'essentiel de cette formation se déroulait en externat au sein de l'École des Officiers du Commissariat de la Marine (EOCM) sur le site de l'École navale et du Groupe des Écoles du Poulmic, qui rassemblait ainsi toutes les écoles de formation initiale d'officiers de la Marine .
Elle était ponctuée de nombreux déplacements (embarquements, stages professionnels en entreprise et dans les services administratifs et logistiques de la Marine, voyage d'études dans l'Europe de la défense).




La première année de formation était essentiellement théorique (organisation générale de la défense, statut du personnel militaire, comptabilité générale, analyse et gestion financière, droit appliqué à l'entreprise, logistique...) ; la finalité professionnelle de la deuxième année était plus accentuée encore (marchés publics, finances publiques, contrôle de gestion, audit / qualité, gestion de projet...).





La scolarité des élèves les préparait à deux diplômes : celui de l'EAM et le master 1 "sciences du management et d'administration des organisations" de l'Université de Bretagne Occidentale (UBO)


Merci à Etiennne Devailly (commissaire honoraire et émérite) pour son aide

Aucun commentaire: