Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 févr. 2013

humour dans le carré par Donec



Donec : et les filles de Lorient?





Bonjour à tous,
Un certain nombre de mes correspondants spectateurs du chef d’œuvre de Pierre Schoendoerffer « Le crabe tambour »  me rappellent que le port de Lorient existe et dispose d’une population particulièrement accueillante.
Mea maxima culpa !




 Force est de reconnaitre que Lorient est cher à notre cœur. La ville abrite en effet trois des corps parmi les plus prestigieux de  la Marine : les fusiliers, l’aéronavale et les sous marins.
Ainsi les lorientaises, connues pour leur charme, leur gaité et leur savoir faire amoureux peuvent choisir suivant leur penchant entre d’athlétiques casses-coups,  des bricoleurs de génie ou d’élégants fils d’Icare.
En revanche le marin de l’état est invité à beaucoup de prudence car séduire une jolie bretonne de cette ville équivaut à se mettre sous un rigoureux contrôle familial. Celui-ci est d’autant plus efficace que les familles des habitants sont généralement composées de membres des trois corps de la Marine. Ils poursuivront le fiancé indélicat jusqu’aux confins du monde.
Un de mes amis avait abandonné une lorientaise en situation intéressante. Connaissant le risque pris, il souscrivit un engagement de plusieurs années dans les forces talibanes. Il parti  vivre dans une confortable caverne de la vallée du Pendjab. Malheureusement c’était mal connaitre le cousin de la bien-aimée. Eugène GONIDEC mat 0586 2314 maître principal fusilier commando qui finit par lui mettre la main dessus. Aujourd’hui mon ami purge une peine de 98 ans à la prison de Guantánamo.
Ainsi va la vie…
Le ciel vous tienne en joie et à semaine prochaine.

Donec

Aucun commentaire: