Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

23 févr. 2013

CORYMBE 119 BPC Mistral

CORYMBE 119  BPC Mistral

Escale en Afrique du Sud 





http://jdb.marine.defense.gouv.fr/index.php/post/2013/02/14/Le-«-Mistral-»-au-Cap-:-démonstration-amphibie-pour-la-SAN-et-promotion-de-la-citoyenneté-auprès-de-nos-ressortissants.


Le « Mistral » au Cap : démonstration amphibie pour la SAN et promotion de la citoyenneté auprès de nos ressortissants


Par BPC Mistral le jeudi, 14 février 2013, 22:09


Du 5 au 11 février dernier, le BPC Mistral était en Afrique du Sud.


L'arrivée devant la ville du Cap et sa fameuse Table Mountain.


Crédit photo: Aerial Perspectives




Du 5 au 11 février 2013, le bâtiment de projection et de commandement Mistral a fait escale au Cap, en République Sud-Africaine. Cette relâche opérationnelle à l’extrémité Sud du continent africain, entre deux volets de la mission du BPC, a été mise à profit pour promouvoir la coopération avec la SAN (South African Navy), ainsi que pour accueillir les jeunes Français résidant au Cap dans le cadre de la « Journée Défense et Citoyenneté ».


Des manœuvres d’engins amphibies français devant Le Cap


L’EDA-R a prouvé sa rapidité de mise en œuvre et sa manœuvrabilité dans le port de la ville du Cap.


Le dimanche 10 février, le Mistral ballastait dans le port du Cap pour présenter à une délégation de la SAN les procédures d’enradiage et déradiage des engins amphibies. Ainsi, deux chalands de transport de matériel, et surtout le tout nouvel engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R) ont manœuvré dans le port puis sont sortis dans la baie du Cap.


Embarqués à bord de l’EDA-R L9093, les officiers sud-africains ont pu apprécier ses qualités manœuvrières, autour de la célèbre Robben Island où fut emprisonné Nelson Mandela, puis devant le « Waterfront » à la surprise de nombreux promeneurs du dimanche. En configuration « catamaran », les 27 nœuds atteints par l’EDA-R non loin du Cap de Bonne Espérance ont fini d’impressionner les invités sud-africains.


Première mise en œuvre amphibie française dans les eaux sud-africaines de longue mémoire – et en tout cas première incontestée pour l’EDA-R –, cette démonstration particulièrement réussie ouvre un précédent intéressant dans la perspective d’exercices de plus grande ampleur lors de prochains passages de BPC.





La délégation de la marine sud-africaine à bord de l’EDA-R L9093, une sortie dont tous se souviendront avec plaisir.


Partage d’expérience sous la coque du « Mistral »


Tout au long de l’escale, les plongeurs du bord du Mistral ont partagé leur expertise avec leurs homologues sud-africains, particulièrement intéressés puisque c’est l’école de plongée de la SAN qui, quotidiennement, acheminait ses équipes depuis Simon’s Town pour ces rencontres subaquatiques. Procédures, matériels, le savoir-faire français séduisait visiblement nos homologues dans la perspective d’un renforcement de la sécurité des ports.





Les plongeurs du bord et les plongeurs sud-africains ont pu partager à maintes reprises leurs techniques et savoir-faire.


"Journée Défense et Citoyenneté" pour la communauté française du Cap


Les jeunes français du Cap montant la coupée, une première pour la majeure partie d’entre eux.


La « Journée Défense et Citoyenneté » concerne des centaines de milliers de jeunes Français chaque année, à travers le monde entier puisque nos compatriotes expatriés y sont tenus comme les métropolitains. L’escale du Mistral était l’occasion de donner à celle du Cap un lustre particulier, en attirant à bord du navire des jeunes parfois moins motivés par une série de conférences en salle à terre. Franc succès puisque, de l’avis de monsieur Antoine Michon, consul général de France au Cap, elle a drainé deux fois plus d’inscrits qu’à l’accoutumée.


Singulièrement, cette journée qui rassemblait nombre de jeunes scolarisés en langue anglaise ou bi-nationaux, s’est principalement déroulée… en anglais, malgré son contenu exclusivement tricolore ! La cinquantaine de participants s’est prêtée de bonne grâce à l’audition des conférences traditionnelles, prononcées dans la zone modulaire de commandement du BPC par le consul général et l’attaché de défense et complétées, de la part du commandant, d’une présentation de la marine.


A la clef, une visite du bâtiment a suscité l’enthousiasme, puisque ces jeunes figuraient parmi les seuls à bénéficier d’une telle occasion lors de la relâche, qui conservait un fort caractère opérationnel. Les nombreuses questions posées par ce public expatrié attentif et curieux ont ainsi souligné la pertinence d’associer ce rendez-vous visant à rappeler les devoirs des citoyens et à renforcer le lien armées-nation, à la démonstration par l’exemple de la pertinence de disposer d’une marine polyvalente et de haute mer.




Le capitaine de vaisseau François-Xavier Polderman, commandant le BPC Mistral, faisant visiter le bâtiment sous le regard attentif des jeunes français.


La « Journée Défense et Citoyenneté » s’est achevée sous le soleil pour une photo de groupe avec les participants, M. Antoine Michon, consul général de France au Cap, le capitaine de vaisseau Jean-Claude Barrère, attaché de défense, et le capitaine de vaisseau François-Xavier Polderman, commandant le BPC Mistral.

Crédit photos: BPC "Mistral"

Aucun commentaire: