Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 janv. 2013

FREMM AQUITAINE

L'Aquitaine quitte Brest pour sa VCM

Livrée en décembre à la Marine nationale, la première frégate multi-missions réalisée par DCNS va appareiller de Brest à la fin du mois dans le cadre de la vérification de ses capacités militaires (période appelée précédemment Traversée de Longue Durée – TLD), étape préalable à son admission au service actif. 


L’Aquitaine, après son passage à Toulon, le bâtiment débutera donc sa première grande navigation outre-mer. L’occasion de tester le matériel en conditions opérationnelles, en zones chaudes comme en eaux très froides, mais aussi d’en profiter pour présenter cette nouvelle frégate à des clients potentiels. 



C’est pourquoi le programme d’escale tient compte du nécessaire soutien à l’exportation de la Marine nationale en faveur de l’industrie française. Ainsi, l’Aquitaine sera, en février, à Casablanca, le Maroc étant le premier client international de la FREMM, dont un exemplaire, construit à Lorient par DCNS, doit être livré cette année à la marine royale. 


La frégate française se rendra ensuite à Rio de Janeiro, la France proposant au Brésil d’adopter le design FREMM dans le cadre de son futur programme (PROSUPER) de renouvellement de sa flotte de surface. Après cette visite brésilienne, l’Aquitaine sera en mars à Carthagène (Colombie) puis normalement à La Havane, cette escale à Cuba devant constituer une première pour une unité française de premier rang depuis de nombreuses années. 


La frégate, qui s’arrêtera aussi probablement aux Antilles, partira ensuite pour les Etats-Unis, d’abord un Norfolk, puis à New York, avant de rejoindre le Canada (Halifax), auquel la FREMM est également proposée par DCNS. 



Le mois d’avril s’achèvera pour les marins français à Saint-Pierre et Miquelon, avant la transatlantique retour qui les mènera à Reykjavik, en Islande, ultime étape avant le retour à Brest de l’Aquitaine. 



Ce programme demeure, évidemment, soumis aux impératifs opérationnels et autres aléas conduisant parfois à des modifications d’itinéraires.




sources :

http://www.meretmarine.com/fr/content/la-fremm-aquitaine-toulon-debut-fevrier


Photos Bernard Hily de son observatoire du Petit Minou
Merci à toi

2 commentaires:

fremm a dit…

J'ignore si c'est bien exact, mais j'ai entendu dire http://goo.gl/0msPBv que l'avenir des navires de cette classe allait être remis en question. Démentez moi s'il vous plaît et si vous avez d'autres informations…

Jean-Michel Bergougniou a dit…

je n'ai rien lu à ce propos. Les FREMM semblent un bon produit à l'exportation (Maroc, Egypte). Et celle qui sera livrée à l'Egypte (Normandie) sera remplacée.