Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

2 déc. 2012

CMT NARCIS chasse aux mines OTAN NATO

CMT NARCIS snmcmg1

CMT NARCIS en escale à Saint-Malo Cachet du chef plongeur T. François

En 1973, les Marines belge, française et néerlandaise étudiaient leur besoin pour un nouveau chasseur de mines. En février 1974, elles lancèrent l’idée de construire en coopération le nouveau navire. Le projet prit corps et aboutit à l’élaboration d’un programme militaire, qui fut ratifié par les chefs d’ Etat-Major des trois Marines le 09 décembre 1974. Au titre de ce programme, 35 chasseurs de mines "Tripartites" seront commandés: 10 par la France, 10 par la Belgique et 15 par les Pays-Bas. Les 10 chasseurs de mines belges seront construits pendant les années 80 par le consortium Polyship. 

photo JM Bergougniou


Appartenant à la "flower class", ils recevront des noms de fleurs.






CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou








CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou

Chantier Tijdelijke Vereniging Mercantile Béliard N.V Ostende Rupelmonde
N° 809
Début de fabrication le 26 octobre 1987
Lancement le 20 juin 1989 (Polyship Plassendale - Ostende
Commissionnement le 27 septembre 1990 (Béliard - Rupelmonde)
Déplacement 511 tonnes et en pleine charge 595 tonnes



CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou

Dimensions                                
Longueur hors tout 51,500 mètres
Longueur entre P/P 47,100 mètres
Largeur maximum à la flottaison en charge 8,894 mètres
Hauteur au-dessus de la ligne de flottaison 18,50 mètres
Ecartement des couples géométriques 2,355 mètres
Profondeur de carène 2,450 mètres
Ecartement des lignes d’eau 0,245 mètre
Ecartement des sections verticales 0,670 mètre

Déplacement 511 tonnes et en pleine charge 595 tonnes



CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou


Tirant d'eau  
Au couple 10 : 2,465 mètres
A la perpendiculaire arrière 2,615 mètres
A la perpendiculaire avant 2,315 mètres

Rayon d'action 3000 miles nautique à 12 nœuds

Machines                                
Propulsion principale 1diesel de 1370 kW surchargé



CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou


CMT Narcis sous les remparts photo JM Bergougniou


 photo JM Bergougniou


Tableau de chasse photo JM Bergougniou


photo JM Bergougniou


photo JM Bergougniou




photo JM Bergougniou




photo JM Bergougniou


SPVDS photo JM Bergougniou

Le SPVDS est constitué d'une partie antenne et d'une partie ROV (engin à commande à distance) Le ROV est commandé par une personne à bord du navire par un câble souvent nommé cordon ombilical. Le câble comprend  le câble d'alimentation électrique, le câble vidéo, le câble de transfert de données.




Le SPVDS est une version modifiée du double eagle MkII de SAAB Bofors


http://www.saabgroup.com/en/Naval/Underwater-Security/Remotely-Operated-Vehicles/ROV-Double_Eagle_MkII_III/


SPVDS Self Propelled Variable Depth Sonar photo JM Bergougniou
 Les marines belges et néerlandaises ont choisi un véhicule téléopéré (ROV) construit par SAAB BOFORS DYNAMICS pour la chasse aux mines. Le matériel intègre un sonar de pointe MCM de THALES underwater systems.



Le ROV est équipé d'une caméra couleur, de projecteurs, de propulseurs... photo JM Bergougniou



mitrailleuse browning .50   12,7mm photo JM Bergougniou
 Le NARCIS est aussi équipé de SEAFOX


Oscar l'homme à la mer photo JM Bergougniou


Ecusson de l'OTAN sur la cheminée photo JM Bergougniou


CMT Narcis  photo JM Bergougniou


La passerelle Photo JM Bergougniou


Canon de 20 MM antiaérien  photo JM Bergougniou


Photos (c) JM Bergougniou

Aucun commentaire: