Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 nov. 2012

La FREMM AQUITAINE à Brest

La FREMM AQUITAINE à Brest









Mer et Marine


Brest : Le ponton des FREMM installé dans la base navale


10/09/2012


crédits : LE TELEGRAMME


En novembre, lorsqu’elle devrait arriver à Brest, l’Aquitaine, première des nouvelles frégates multi-missions (FREMM), s’amarrera au nouveau ponton en cours d’installation dans la base navale. Le 6 septembre, cette structure flottante, longue de 160 mètres, large de 17 mètres et pesant près de 9000 tonnes, a été remorquée jusqu’au quai des flottilles. Là, il est amarré au musoir. Installé début juin, ce, gros cylindre en béton de 14 mètres de diamètre pour 21 mètres de hauteur, est destiné à retenir le ponton, dont l'autre extrémité sera reliée au quai via une passerelle longue de 30 mètres, qui doit être positionnée ce lundi, deux grosses chaînes ayant été posées au préalable pour maintenir le ponton au quai.

Comme le musoir, le ponton a été réalisé dans le bassin n°4 de la base navale, puis remorqué le 26 juillet à l’épi des porte-avions, en attendant la fin des travaux préparatoires à sa mise en place.







Vue des futurs pontons (© : SID)



Vue des futurs pontons (© : SID)


Spécialement conçue pour l’accueil des FREMM, cette nouvelle ligne d’accostage pourra soutenir deux frégates. Elle présente la particularité de disposer de deux étages. La partie supérieure comprendra une voie piétonne et une voie pour les véhicules et engins lourds. Les camions d'avitaillement, comme les grues mobiles, pourront ainsi y circuler, ce qui n'est pas le cas sur les actuels pontons perpendiculaires au quai des flottilles. Le niveau inférieur de la structure fera, quant à lui, office de galerie technique. Il accueillera les différents réseaux (électricité, distribution d'hydrocarbures, pompage des résidus de soute, air comprimé, téléphonie...) et les points d'amarrage. Une rampe le reliera au niveau supérieur, qui donne accès au quai via la passerelle. A l’issue des travaux de raccordement et de différents tests, le ponton devrait donc être opérationnel d’ici deux mois. Il accueillera d’abord l’Aquitaine en cette fin d’année puis la Normandie, à partir de 2014.

Mené sous la maîtrise d'oeuvre du Service Industriel de la Défense (SID), la réalisation du nouveau ponton des FREMM a été confiée à un groupement d'industriels. Emmené par le groupe Charrier, ce groupement compte dans ses rangs Ingerop (ingénierie), Semen TP (génie civil et dragage) et Demathieu et Bar (génie civil), Ducrocq (construction métallique) et DCNS (réseaux, maintenance).

Une seconde ligne d’accostage du même type doit être ultérieurement commandée pour accueillir à Brest deux FREMM supplémentaires.








Aucun commentaire: