Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

27 juil. 2012

Rien se perd Rien ne se créé Tout se conserve

Rien se perd Rien ne se créé 
Tout se conserve




Suivant mes bonnes habitudes, j'envoie régulièrement des enveloppes à des destinataires qui n'ont que peu de chance de recevoir mon pli (zones de conflits, problèmes de liaisons postales, Jésus Christ à Jérusalem, Rallier du Baty à Kerguelen, Jules César à Rome, etc.)


Lors du congrés 2011 de la Marcophilie navale à Brest j'avais adressé un courrier à Patrick B. domicilié à MISRATA en Libye. (TAD manuel illustré La Motte Picquet du 14 mai 2011)


Ce courrier m'est revenu aujourd'hui 27 juillet 2012 soit près de 15 mois après son expédition.





Le destinataire est inconnu rue Mohamed V


Cette semaine là :

20minutes



MONDE - L'information selon laquelle le guide libyen était touché avait été révélée ce vendredi après-midi par le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini...
Dans un message audio diffusé ce vendredi soir à la télévision libyenne, le dirigeant Mouammar Kadhafi a affirmé que les bombardements de l'Otan ne pourraient pas l'atteindre car il est porté dans «les coeurs de millions de Libyens». Le guide libyen a déclaré dans cet enregistrement, diffusé également par la radio d'Etat libyenne, qu'il se trouvait en un lieu qui était hors de portée des avions de l'alliance atlantique.
«Je dis aux lâches croisés que je me trouve dans un lieu que vous ne pouvez pas atteindre et où vous ne pouvez pas me tuer», déclare-t-il sur cet enregistrement diffusé par la chaîne de télévision Jamahiriah.Un peu plus tôt, le gouvernement libyen a démenti que le dirigeant libyen ait été blessé et a rejetté les propos «absurdes» du chef de la diplomatie italienne:Franco Frattini avait affirmé dans l'après-midi que Mouammar Kadhafi avait été probablement blessé et ne se trouvait sans doute plus à Tripoli, citant l'évêque catholique de la capitale libyenne, Giovanni Innocenzo Martinelli.
«Il a le moral. Il dirige le pays jour après jour. Il n'est pas du tout blessé», a ajouté le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim. «J'ai tendance à donner du crédit aux propos de l'évêque de Tripoli, Mgr (Giovanni Innocenzo) Martinelli, qui est en contact étroit (avec le dirigeant libyen), quand il nous dit que Kadhafi a probablement quitté Tripoli et qu'il a sans doute également été blessé. Nous ignorons où et comment», a répliqué le chef de la diplomatie italienne. Alimentant les doutes sur son propre sort, le colonel Kadhafi ne s'est pas montré en public depuis un raid mené le 30 avril par l'Otan à Tripoli, dans lequel ont péri son plus jeune fils, Saïf al Arab, et trois de ses petits-enfants.

Aucun commentaire: