Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

6 juil. 2012

Les plus beaux voiliers du monde

The Tall Ships Races
à Saint-Malo



Les Tall Ships' Races sont des courses internationales de voiliers écoles. Ces courses sont conçues pour encourager l'amitié internationale et la formation des jeunes dans l'art de la navigation. Les courses sont organisées chaque année dans les eaux européennes et se composent d'étapes de plusieurs centaines de milles marins, et de festivités entre chacune d'elles. Plus de la moitié de l'équipage de chaque bateau participant aux courses doit être composé de jeunes.

Entre 1973 et 2003 ces courses ont été connues sous le nomThe Cutty Sark Tall Ships' Races, étant parrainées par la société Cutty Sark. Depuis 2004, les courses sont soutenues par Anvers, sa Province, et son Port. L'actuel sponsor de la Tall Ships Races pour la période 2010-2014 est la ville polonaise de Szczecin.

La publicité est basée sur la gratuité de l'accès aux quais et aux bateaux pas comme la capitale du Ponant!


Ouest-France / Bretagne / Lorient / Au fil de l'info

Tall ships race à Saint-Malo: des coups de canon pour accueillir les Espagnols

loisirsmercredi 04 juillet 2012
Le Juan Sebastian de Elcano, bateau de 113 mètres, arrive demain matin dans le port de Saint-Malo. Il passera l'écluse à 8 h 37. Il sera accueilli dans la rade par le cotre corsaire le Renard qui tirera 11 coups de canon. Le Juan tirera aussi 19 coups de canon à midi à l'occasion de la visite à son bord de l'Ambassadeur d'Espagne.
Le Juan Sebastián de Elcano est un quatre-mâts goélette à hunier en acier et le voilier école de la marine espagnole.
C'est actuellement le troisième plus grand voilier du monde après le Sedov et le Krusenstern.
Photo Ouest-France





« Quelle flotte ! » doivent se dire les touristes qui arpentent les quais, pour admirer les grands voiliers de la Tall ships race. Et pas seulement pour décrire l’impressionnante armada qui a jeté l’ancre à Saint-Malo pour tout ce week-end.
Aujourd’hui, la pluie vient jouer les trouble-fête. Vers 15 h 30, un violent orage s’est abattu sur les quais de la Cité corsaire, obligeant les nombreux touristes à se replier à l’abri, en attendant que le soleil revienne.
Ouest-France  



photo Ouest-France

Aucun commentaire: