Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

23 janv. 2012

Les dessous de la vedette...

VCSM TRIEUX Saint-Malo  
sortie pour entretien




REPORTAGE



Lundi 23 février 
Coefficient 91 et 93
Pleine mer 7h02 11,95m Base mer 14h04  (1,55m)

Il ne fait pas très chaud en ce lundi matinal à attendre la vedette à l'écluse de Saint-Malo 





vent de nord-ouest dominant 2 à 4 temporairement variable faible en journée. Mer belle à peu agitée.




La lumière est faible et ne permettra de faire de faire de très chouettes photos






La vedette se présente sous les projecteurs et entre dans le sas








les portes de l'écluses se referment. Elle va pouvoir entrer dans le grand bassin...












Jeux de lumières


le pertuis des corsaires s'ouvre, en route pour le bassin Jacques Cartier qui oubliât de naviguer à l'envers de l'hiver 



L'élévateur attend avec impatience






 Les reliefs du repas des goëlles (autrement appelées gabians dans les provinces australes) jonchent le bord du quai.





le phosphate et le maerl sont déchargés à quai




la TIMAC a lancé sa production de pierres à lécher et d'amendement




















bien se positionner avant le passage des sangles






L'eau est à 9 degrés... le plongeur va s'assurer que les sangles sont bien passées




OK les sangles sont bien mises






quelques instants avant l'élévation




un dernier café à bord














sortie de bain








L'élévateur lentement mais surement arrive à la zone detravail






Une vedette bien balancée



Comme toutes vedettes il faut bien prendre la pose!






pas question de jouer avec les cales



Un peu de peinture pour être bien sans ses lignes



Quelsues touffes par ci par là...



Le calage s'adapte aux formes de la vedette



les sangles sont détendues, l'équipage aussi, tout s'est bien passé





L'élévateur quitte une vedette bien calée



Démontage de l'hélice 



Le karcher entre immédiatement en service



dernière vérification avant de donner la vedette à l'entretien




Le travail peut commencer !

Aucun commentaire: