Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 janv. 2012

La Marine à Colombes


La Marine à Colombes

L'agence postale militaire de Colombes fonctionna  du 1er avril 1991 au 31 mai 1996


TAD manuel de 00360-COLOMBES-MARINE en date du 11-2-1992
Colombes abritait le centre informatique du personnel de la marine. Elle succédait à différents services de l'armée de terre et de l'armée de l'air.


Le centre informatique du personnel militaire (CIPM) est désormais basé à Toulon, il assure la
maintenance et le développement du système SIAD-RH (maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre).




L’informaticien assure l’exploitation des systèmes informatiques embarqués dans les navires de la Marine nationale. Il peut être affecté dans tous les bâtiments de surface et dans les sous-marins mais aussi dans les sémaphores et les bases terrestres.

En mer, embarqué sur un navire, l’informaticien travaille dans le cadre de l’exploitation des outils informatiques : logiciels et matériels embarqués. Il coordonne l’équipe des officiers mariniers SITEL (spécialistes des systèmes d’information et de télécommunications). Il a la responsabilité du bon fonctionnement de l’ensemble des équipements informatiques et des systèmes de télécommunications.



A terre, dans les états-majors et les centres des grandes formations de la Marine, l’informaticien est chargé de mener des projets informatiques. L’objectif est d’implanter de nouveaux outils : logiciels et instruments de communication, de détection, informatique industrielle appliquée aux machineries des navires.


http://www.defense.gouv.fr/sga/le-sga-a-votre-service

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics//064000423/0000.pdf


Retour à la vie civile 


L'écoquartier de La Marine est implanté sur un site de 7 ha anciennement occupé par la Marine Nationale, à l’ouest du territoire de Colombes et en bordure du boulevard  Charles de Gaulle, axe structurant support du prolongement du tramway T2.
Pour assurer la reconversion de cette friche industrielle en recréant un véritable « morceau de ville », la ville de Colombes a souhaité inscrire l’aménagement de la ZAC de la Marine dans une démarche de Développement Durable.


http://www.lesenr.fr/images/stories/Urbanisme/mosaique-avril10.pdf

Aucun commentaire: