Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

9 févr. 2014

La Marine en Algérie : BAN ARZEW

La Marine en Algérie :  
BAN ARZEW CIOA 
et école de nageurs de combats




Arzew était le port de l'ancienne ville antique "Portus Magnus" fondée par les Romains dans l'Antiquité et qui s'étendait de l'actuelle Arzew jusqu'à Bethioua en passant par Ain-el-Bia.


Quand Arzew fut occupée par les Français le 4 juillet 1833, ils appelèrent la ville antique le Vieil Arzeu, puis Saint-Leu lorsque le centre de population se forma à l'ouest près des ruines de la cité romaine, à partir de 1846.
Ue ordonnance du 12 août 1845 décide qu’il serait créé à Arzew un centre de population de 200 familles






La base navale d'ARZEW est crée en avril 1939. La Flottile HB1 est équipée de Latécoère 298.




Les éléments présents à Arzew sont envoyés à ALEP en Syrie. 
Sous les ordres du LV Cassé, équipée de Dewoitine 520, elle participera dans les rangs de l'armée de Vichy aux combats de la guerre Franco-anglaise. 






La flottile est reconstituée le 12-12-1942 Nommée 4S1 elle devient rapidement 4S sous les ordres du LV Baron. D'abord équipée de LAT 298, elle est ensuite équipée de Walrus amphibie.


Vue du Walrus II (Construction Saunders-Roe)


Son rôle est de surveiller le détroit de Gibraltar et d'assurer la sécurité le long des côtes algériennes.


Elle fournira matériel et personnel à la création de la 2S à Saint-Mandrier le 1er novembre 1944






Durant la Seconde Guerre mondiale, la marine alliée débarqua à Arzew en novembre 1942 au cours de l'opération Torch, s'ensuivit la bataille d'Arzew face aux troupes vichystes.


http://www.texasmilitaryforcesmuseum.org/ang111p6.htm



Fichier:Inhabitants of Arzeu.jpg
la population d'Arzew à la rencontre des troupes américaines
C'est à ARZEW que naît l'école des nageurs de combat ENC à compter du 1er janvier 1952. 
Inspirée des nageurs de combat italiens de La Spezia, les premiers membres  marins ou non, après des formations en Italie, en Angleterre et aux Etats-Unis, sont devenus les spécialistes de ces techniques si particulières.





Le CIOA d'Arzew (Centre d’Intervention par Opérations Amphibies sera le lieu du Centre d'Instruction à la Pacification et à la Contre-Guérilla (CIPCG) de Marcel Bigeard, créé en 1957), commandé par André Patou, est choisi comme base d'entraînement pour cette nouvelle unité amphibie








Il faut préciser qu'en plus du centre d'instruction des opérations amphibies (CIOA), Arzew accueillait également la base arrière de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM).





La baie abritait, LCT BDC EDIC CTM et offrait aux unités les moyens de s'exercer au débarquement.






Cachet hexagonal CIAO Marine en date du 5 juin 1961




Le phare


La décision de créer le CIOA est prise en 1948 suite à l'abandon de la base par l'aéronavale qui abandonne ses hydravions et laisse libre les bâtiments. La Légion est présente au fort du nord avec son centre de convalescence.











l'entrée de la base




Enfin cette information trouvée dans la liste des métiers pratiqués à Arzew (http://www.arzew.fr/)  qui ne manquera pas de réveiller de vieux souvenirs parfois cuisants pour certains ...
LE REPOS DU GUERRIER
Après avoir passé en revue tous les secteurs actifs de la cité, il ne faudrait pas oublier pour finir en beauté.......je me demande si c’est bien raisonnable, mais après tout ne s’agit-il pas du plus vieux métier du monde !!!
Situé avenue de la Libération, face aux remparts, une entreprise de plaisirs charnels, qui avait échappé à la vindicte de Marthe Richard, et avec la jolie enseigne du “Perroquet Vert” offrait ses services aux citoyens en mal de câlins.
Etablissement discret, indispensable au défoulement de la gent masculine et tout particulièrement des nombreux militaires en garnison à Arzew, il participait à sa façon à l’équilibre social de la ville.
La vierge et l'entrée du fort du nord


sources

http://www.arzew.fr/




http://www.anciens-cols-bleus.net



http://commandohubert.free.fr/CHnaissance.htm



Aucun commentaire: