Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

11 nov. 2011

Humour dans le carré par Donec

Humour dans le carré par Donec


Bonjour à tous,
En ouvrant Ouest France ce matin (eh oui je lis Ouest France) je découvre qu’à Plouescat un homme est accusé de viol à la tronçonneuse, illustrant ainsi la virilité gore de ce peuple d’outre Loire. Comme nous sommes aujourd’hui  le onze novembre je ne peux résister au plaisir de donner la parole au provençal  Louis Barthas affecté pendant la grande guerre à un régiment breton.

A  l’heure de la soupe, il me fut donc facile de découvrir la 15ème escouade représentée seulement par deux bretons qui me reçurent par des grognements inintelligibles ; ils étaient complètement saouls et cela paraît t’il depuis trois jours.
Ils n’étaient d’ailleurs pas les seuls et je m’aperçus ce jour même de la passion des Bretons pour l’alcool et le vin, ce qui les conduisait à l’ivresse chaque fois qu’ils en avaient le moyen et l’occasion.
Un breton aurait cru aussi  manquer de faire honneur à la Bretagne s’il n’avait eu constamment la pipe ou la chique à la bouche.
Enfin je vis avec dégoût qu’ils étaient presque tous couvert de vermine… »

Pourtant dans notre petite station de sauvetage les meilleurs d’entre nous appartiennent à cette province. Ils sont sobres, bons marins et bons camarades, débrouillards, bricoleurs, joyeux et sont d’incontournables acteurs du sauvetage. Quel miracle a pu intervenir ?
Je n’en vois qu’un : la grâce provençale les a touché.
Cela dit la marine exauce les rêves et cultive la méritocratie
A la semaine prochaine
Donec

Aucun commentaire: