Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 nov. 2011

Frégate TOURVILLE dernière cérémonie des couleurs

BREST 9 novembre 2011

Dernière cérémonie des couleurs

FASM TOURVILLE

La frégate anti-sous-marine Tourville a affalé pour la dernière fois le pavillon français. Retiré du service actif au mois de juin dernier, le bâtiment a connu hier sa dernière cérémonie des couleurs. L'équipage a donc quitté le bord et la frégate perd son nom pour devenir une simple coque. En cale sèche à Brest, les travaux de préparation à l'intégration de l'ex-Tourville dans la filière de démantèlement ont, d'ailleurs, déjà débuté


photo JM Bergougniou



Tête de série des trois FASM du type F67, le Tourville, construit à Lorient, est entré en service en juin 1975. Longue de 152.7 mètres pour un déplacement de 6100 tonnes en charge, cette frégate, armée par 250 marins, pouvait mettre en oeuvre 6 missiles antinavire Exocet MM38, un système surface-air Crotale, deux tourelles de 100mm, deux canons de 20mm, des torpilles, un hélicoptère Lynx (deux initialement), un sonar d'étrave et un sonar remorqué. Au cours de ses 36 ans de carrière, le Tourville a eu 24 commandants et a parcouru 1.053.688 milles à travers le monde. Son premier sistership, le Duguay-Trouin, a été prématurément désarmé en 1999, la dernière frégate de la série, le De Grasse, devant l'être d'ici 2014. Ces bâtiments seront remplacés par les nouvelles frégates multi-missions (FREMM), dont le premier exemplaire, l'Aquitaine, arrivera à Brest l'an prochain.

Dernière escale de la FASM Tourville à Saint-Malo






Les FREMM remplaceront également les 7 FASM du type F70 ASM, dont les Georges Leygues, Primauguet, La Motte-Picquet et Latouche-Tréville, toutes quatre basée à la pointe Bretagne.

Aucun commentaire: