Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 sept. 2011

SNA ÉMERAUDE Équipage rouge

SNA ÉMERAUDE Équipage Rouge 
mai août 2011







Le sous-marin nucléaire d'attaque Émeraude est le quatrième exemplaire d'une série de six sous-marins construits par DCN.
Mis en chantier le 4 mars 1983
Lancé le 12 avril 1986 à Cherbourg
Admis au service actif le 15 septembre 1988







  • Coque en acier 80 HLES  à haute limite élastique




  • Dôme sonar et massif en matériau composite




  • Déplacement : 2670 tonnes en plongée / 2385 tonnes en surface





  • Longueur : 73,60 mètres




  • Largeur : 7,60 mètres




  • Tirant d'eau : 6,40 mètres




  • Tirant d'air : 8 mètres et 18,40 mètres avec les aériens




  • Vitesse maximale : 25 nœuds en plongée




  • Immersion maximale : supérieure à 300 mètres




  • Autonomie : 60 jours (vivres)





  •  Principale
     Un réacteur à eau pressurisé K 48  Deux turbo-alternateurs Un moteur électrique de propulsion Une hélice ou pompe hélice - 9 500 ch (7 000 kW)





  •  Secondaire
     Un groupe diesel générateur SEMT Pielstick 8 PA 4 V 185 SM  de 650 ch (480 kW)permettant d'assurer une propulsion de secours avec un moteur auxiliaire de 500 kW




  • Équipements électroniques
    1 radar 1007
    1 radar Racal Decca
    1 sonar multifonction DMUX-20
    1 sonar remorqué ETBF DSUV-62 C
    1 sonar DUUG-7
    Contre-mesure : 1 détecteur ARUR-13
    1 système de direction de combat TITAC (+ liaison 11 )
    Système d(aide au commandement SEAO/OPSMER
    Système de transmission par satellite Syracuse
    Système de navigation intégré avec 2 centrales inertielles Minicim de SAGEM
    Périscope de veille SPS et périscope d'attaque APS STS
    Armement
    4 tubes lance-torpilles de 533 mm qui peuvent lancer des torpilles F17 mod 2 de lutte anti-navires et anti-sous-marines ou des missiles SM 39 à changement de milieu contre buts de surface.
    Ce type de sous-marin peut également mouiller des mines.
    Équipage


    2 équipages (bleu et rouge) de 68 hommes
    8 officiers
    52 officiers mariniers
    8 quartiers maîtres


    Sources : © Marine nationale 



    Aucun commentaire: