Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 août 2011

Devant chez moi aujourd'hui

Paris Brest Paris escale à Tinténiac

En 1891 le « Petit Journal » de Petit organise le premier Paris-Brest-Paris. Pierre Giffard, directeur du journal, souhaite démontrer le caractère pratique de la bicyclette par une course de 1200km.



Les bicyclettes ont été plombées avant la course pour contrôler l’utilisation d’une seule et même machine par les participants. Les étrangers et les femmes n’étaient pas autorisés à participer à cette épreuve. C'est un vrai succès au regard des plus de 400 inscriptions.




206 cyclistes s’élancent le 6 septembre, y compris 10 tricycles, 2 tandems et un grand-Bi monté par M. Duval. Des amateurs et des professionnels participent à cette édition avec des soigneurs, des mécaniciens et surtout des entraineurs. 16 points de contrôle sont prévus pour ce que le journal annonce "la course nationale de bicyclette...".



Charles Terront gagne la course, roulant sans dormir durant 71h22m avec une moyenne de 17,590 km/h à l’aller et de 16,780 sur le chemin du retour.




Jiel Laval est second à plus de huit heures derrière Terront et Henry Coulliboeuf est troisième. 100 cyclistes terminent, certains après plusieurs jours en s'arrêtant dans des auberges pour la nuit. Pierre Giffard décide d’une périodicité décennal pour cette organiisation, étant donné la difficulté de la course - 1200 kilomètre sur les routes de l’époque, avant l'invention de l'asphalte














photos JM bergougniou

Aucun commentaire: