Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

29 juil. 2011

BREST juillet 2011 ce n'est pas les vacances pour tout le monde

TOURVILLE LA PEROUSE


Notre reporter Bernard Hily à l'oeil! Si il suit les mouvements des bateaux depuis le phare du Petit Minou ou du fort du Meingant, son objectif est toujours attentif aux mouvements du port et de l'arsenal.

BH Laperouse en cale de radoub
Coût de fraîcheur pour le BH, en espérant que sa tenue blanche fera venir le soleil


Construit par La Sobec et doté d'une coque en acier et de superstructures en aluminium, le bâtiment mesure 25.5 mètres de long et 6 mètres de large pour 80 tonnes. Ses deux lignes d'arbres lui assurent une autonomie de 40 heures à 10 nœuds. Ces caractéristiques permettent les mêmes comportements à la manœuvre que les frégates de type Horizon ou FREMM: appareillage, accostage, mouillage, exercices d’homme à la mer… Armée par 1 à 3 membres d'équipage, l'Engageante peut accueillir 23 élèves et dispose d'une salle de formation.

Le prochain BIM, la Vigilante , sera livré à l’automne 2011. Les deux bâtiments remplaceront à terme les Chimère et Fardafet , en service à l’École navale depuis le début des années 70.









BIM VIGILANTE en construction par la SOBEC.

BIM La Vigilante

La frégate TOURVILLE en désarmement.

Admis au service actif en juin 1975, le Tourville(D610) est le septième du nom et la première unité de trois frégates anti sous-marines (FASM) type F67. Affecté à la Force d'Action Navale (FAN), il fréquente plus particulièrement les eaux de l'Atlantique, mais effectue régulièrement des déploiements significatifs sur des théâtres extérieurs. Profondément modernisé en 1994-1995, c'est un bâtiment de combat puissant doté de systèmes d'armes efficaces et modernes.

La frégate anti-sous-marine Tourville a effectué, hier après-midi, son dernier transit opérationnel. La frégate de type (F67), lancée en 1972 pour une mise en service trois ans plus tard (juin1975), va entrer en phase de désarmement dans les prochains jours pour un retrait définitif de la flotte, programmé cet été. Combien de marins sont passés par l'une des plus emblématiques frégates brestoises? Plusieurs milliers puisque le navire a fonctionné pendant 36 ans avec près de 300 marins à son bord. On imagine l'émotion de son dernier équipage et du commandant, Thierry Durteste, lorsqu'il a fallu prononcer hier soir l'inévitable «stopper machines». Le navire de combat revenait d'une dernière escale de représentation organisée, ce week-end, à Saint-Malo. Le retrait du service actif du Tourville sera compensé par l'arrivée de la première frégate multimissions construite à Lorient, l'Aquitaine, courant 2012.

sources : le Télégramme

http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/fregate-tourville-dernier-accostage-hier-15-06-2011-1337156.php





VIR DOUFFINE en Penfeld

 Rappel du 3 mai 2010 


Le chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer a achevé deux vedettes d'intervention de rade (VIR) destinées aux marins-pompiers.

Livrées à la Direction Générale pour l'Armement, les deux bateaux ont été remis à la Marine nationale. Les Douffine et Las ont été livrées aux marins-pompiers de Brest et Toulon et admises au service actif les 21 et 23 avril. « Les deux vedettes viennent renouveler et moderniser les moyens de lutte contre les sinistres de type incendie ou voie d'eau au profit des navires, civils ou militaires, présents dans les ports et rades de Brest et Toulon. Leur mission s'étend également à l'assistance et au secours des victimes », précise la DGA. 
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=113045



Photos Bernard Hily

Aucun commentaire: